MINI-BIOGRAPHIES

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W XYZ
(Cliquer sur l'index pour changer de page)

I


Les informations dont nous disposons sont quelques fois très succintes et ne nous permettent pas vraiment de réaliser une fiche biographique conventionnelle. Aussi, nous ajoutons cette série de pages (en ordre alphabétique) pour diffuser les quelques renseignements que nous possédons sur les personnages ne faisant pas l'objet d'une Fiche biographique...



 Izoird, Louis

Compositeur né à Sète en 1886, décédé à Paris en 1974.

On retiendra surtout de lui le fait qu'il a composé la musique (paroles de Louis Bousquet) du plus grand succès de Bach, soit " La caissière du Grand Café", en 1914.

À son crédit également, et pour le même : "Suzon la blanchisseuse" (paroles de Louis Bousquet et de Roland Gaël, 1919) et " La rue de la Manutention" (paroles de Louis Bousquet, la même année)

Il écrivit également, en collaboration avec d'autres, les musiques de "Allons-y doucement" (paroles de Xam et Jean Rodor, en  1911), "Le légionnaire" (paroles de Léo Lelièvre, la même année) et, "Le petit ballon rouge" (paroles de Louis Bousquet, en 1912), trois chansons du répertoire Dalbret. (Voir le Répertoire Dalbret pour d'autres titres.)

Il a également composé de la musique pour films, ex. : la musique du Chant de l'amour de Gaston Roudès.

Admis à la SACEM en 1913, il en devint un des sociétaires en 1932.

On pourra écouter, outre les deux titres avec liens ci-dessus, "Le Légionnaire" à partir de la page sur Dalbret.


Note : Photo de 1919, en provenance du site de la famille Pinchinat - Izoird