Georgius

Un coup de vieux

1942

Chanson écrite et créée par Georgius en 1942

Musique de H. Rawson


Paroles

C'était sûrement un beau garçon,
Le grand Léon.
Près des femmes il fut en son temps
Un vrai Don Juan.
Après cinq ans je l'ai revu,
J'l'ai pas r'connu !
Lui le beau gosse, le séducteur,
Il m'a fait peur !

Il a les oreilles qui s'décollent,
Il a les narines de traviole,
Avec des poches en d'sous des yeux,
Il a un coup d'vieux !
Il a les tempes qui s'éclaircissent,
Les babouines qui s'épaississent,
La peau du cou qui tombe un peu,
Il a un coup d'vieux !
Sous son gilet on voit qu'ça flotte,
Il y a du vide dans sa culotte,
Et puis il a les g'noux cagneux,
Il a un coup d'vieux !
Il tient d'bout parce que c'est la mode,
Mais il s'débine de la commode,
Et quand il parle, il est gâteux,
Il a un coup d'vieux !

C'que l'on peut changer en cinq ans,
C'est effarant !
Les objets comme les animaux,
Ça se voit trop.
J'avais en dix neuf cent trente neuf
Un complet neuf.
J'avais aussi un chien cocker
Dont j'étais fier.

Ben mon pantalon fait des vrilles,
Mon veston va à la godille,
Et le tout est d'un jaune pisseux,
Il a un coup d'vieux !
Quand je passe devant ma concierge,
J'entends sa fille, cette grande asperge,
Dire : "Vise la dégaine au monsieur,
Il a un coup d'vieux !"
Quant à mon clebs, la pauvre bête,
C'est tous les trois pas qu'il s'arrête,
Pour lever la patte, et si peu,
Il a un coup d'vieux !
Les chiennes lui sont indifférentes,
Quand la plus belle se présente,
Il n' la sent même plus sous les ch'veux,
Il a un coup d'vieux !

Le temps passe pour vous et pour moi,
Voilà pourquoi
J'observe avec philosophie
Notre pauvre vie.
Parfois au théâtre, perdu
Dans la cohue,
J'écoute parler les spectateurs
Sur les acteurs :

"L'ingénue, ma chère, c'est très drôle,
Triomphait déjà dans ce rôle
Avant l'autre guerre. Voyez son jeu :
Elle a un coup d'vieux !"
Celle qui la juge avec tant d'aise
Dans son fauteuil sucre les fraises.
Elle aussi, sans l'savoir, mon Dieu,
Elle a un coup d'vieux !
Même son petit fils qui l'écoute,
Lui qui est swing, lui qui zazoute,
On dira de lui avant peu :
"Il a un coup d'vieux !"
Alors ne soyons pas morose.
Garçon, servez-nous quelque chose,
Une bouteille d'un cru fameux
Qui ait un coup d'vieux !