Adolphe Bérard

J'ai vendu mon âme

1922

Chanson mélodramatique créée en 1922 par Bérard.

Musique de R. Desmoulins - Paroles de Dommel et Valfy.

Enregistrement de 1923 par Bérard


Paroles

(Les paroles en gris ne font pas partie de l'enregistrement)

Que veux-tu m'a dit le démon J'ai répondu dans ma démence
Je suis gueux et je veux Ninon
Dont le dédain fait ma souffrance
Et Satan riant aux éclats
Un doigt pointu sur ma cervelle
M'a dit fou ne le sais-tu pas
L'or seul peut te donner la belle
En ce matin Ninon
Sur un noir parchemin
Pour avoir tout cet or qui glisse dans mes mains

Refrain
J'ai vendu mon âme au diable
Pour toi Ninon pour ton baiser
J'ai conclu ce pacte effroyable
Qui fera de moi un damné
Pour avoir ton corps adorable
Un seul jour dans mes bras crispés
Ninon pour une éternité
J'ai vendu mon âme au diable.

Viens Ninon et prends tout cet or Cet or maudit qui m'épouvante
Prends-le et livre-moi ton corps
Qui depuis ce matin me hante
Je suis riche, tu peux m'aimer !
Quoi, tu ries de ma fortune ?
Un gueux, seul aurait ton baiser ?
Je le tuerai au clair de lune
Judas pour un baiser
N'eut que trente deniers
Quel prix fais-tu le tien ? Parles je puis payer.

Refrain
J'ai vendu mon âme au diable Pour toi Ninon pour ton baiser
J'ai conclu ce pacte effroyable
Qui fera de moi un damné
Pour avoir ton corps adorable
Un seul jour dans mes bras crispés
Ninon pour une éternité
J'ai vendu mon âme au diable.

Mais Ninon ne m'écoute plus
En se signant, a fui la belle
Est-il vrai, que j'ai tout perdu
L'honneur, et ma pauvre cervelle
Fortune, va aux quatre vents
Ton pouvoir, n'était que chimère
Si Ninon, vers un autre amant
S'en va connaître la misère
Mais pourquoi dans mes yeux
Comme un voile de sang
Et dans ma main crispée, ce revolver fumant

Refrain
J'ai vendu mon âme au diable Pour toi Ninon pour ton baiser
J'ai conclu ce pacte effroyable Qui fera de moi un damné
Pour avoir ton corps adorable
Un seul jour dans mes bras crispés Ninon pour une éternité
J'ai vendu mon âme au diable.