(Collection Jean-François Petit)





Théodore Botrel

Le mouchoir rouge de Cholet

1898

Paroles et musique de Théodore Botrel

Éditeur : Librairie Beauchemin, Montréal (Chansons de Botrel pour l'école et le foyer) - 1903


Paroles

Sous-titré "1793"

J'avais acheté, pour ta fête,
Trois petits mouchoirs de Cholet,
Rouges comme la cerisette,
Tous les trois, ma mie Annette.
Oh ! qu'ils étaient donc joliets
Les petits mouchoirs de Cholet.

Ils étaient là dans ma poquette
Dans mon vieux mouchoir blanc... si laid !...
Et chaque nuit, la Guerre faite,
Dans les bois, ma mie Annette,
En rêvant à toi, je rêvais
Aux petits mouchoirs de Cholet !

Les a vus, Monsieur de Charette,
Les voulut ; je les lui donnai...
Il en mit un dessus sa tête,
Le plus biau, ma mie Annette ;
C'était le plus fier des plumets
Le petit mouchoir de Cholet !

Fit de l'autre une cordelette
Pour pendre son sabre au poignet ;
Fit du troisième une bouclette
Sur son cœur, ma mie Annette,
... Et tout le jour les Bleus visaient
Le petit mouchoir de Cholet !

Ont visé le cœur de Charette...
... Ont troué... Celui qui t'aimait...
Et je vas mourir, ma pauvrette,
Pour mon Roy, ma mie Annette
Et tu ne recevrais jamais
Tes petits mouchoirs de Cholet !...

Mais, qu'est-ce là, dans ma poquette ?
C'est mon vieux mouchoir blanc... si laid !
Je te le donne pour ta fête,
Plein de sang, ma mie Annette :
Il est si rouge qu'on dirait
Un mouchoir rouge de Cholet !