Harry Fragson

Sympathique !

1913

Chanson créée par Fragson 

Paroles de  Lucien Boyer sur une musique de Paul Lincke datant de 1909.

(On doit à Lincke la musique de "la Marche des Folies Bergère" [Orchestre des bals de l'Opéra] dont on peut entendre un extrait à notre page sur la chanson française de la Belle Époque).

Version enregistrée par Fragson en 1913
Disque Pathé 4609 - Matrice A 1027


Paroles

Je n'sais pas pourquoi
Mais dès qu'on m'voit
Tout l'monde est gentil pour moi !
Mon concierge m'idolâtre
Pour me plaire y s'met en quatre !
C'pendant sacrédié
J'm'essui' pas les pieds
Et j'crach dans l'escalier
J'rentre tard la nuit
En f'sant beaucoup d'bruit
Ben mon pip'let est ravi !

Refrain
C'est qu'j'ai la gueule sympathique
Toujours content, toujours joyeux, toujours comique !
Tenez j'ai dressé mon chien Médor
A fair' ses besoins dans l'corridor
J'ai la gueul' si sympathique
Que on pi'let trouv' ça joyeux, trouv' ça comique !
Pourtant comm' étrenn's au premier d'lan
Je n'lui donn' que trois mill' francs.

La vie c'est bien court
Aussi nuit et jour
Ma foi je rigole toujours
Lorsque je vais au théâtre
C'est un spectacle folâtre !
Je ris de si bon cœur
Qu'au bout d'un quart d'heure
J'entraîne tous les spectateurs
Les ouvreuses aussi
C' qui fait qu'à minuit
Il faut changer les tapis !

Refrain
C'est qu' j'ai la gueule sympathique
Toujours content, toujours joyeux, toujours comique !
Je n'ose plus aller aux enterrements
Je fais rigoler même les parents !
J'ai la gueule si sympathique
J' suis si content, j' suis si joyeux, j' suis si comique
Que les croque-morts pour le même prix
Veulent m'enterrer aussi !

J' vous jure qu'ici-bas
Y en a pas des tas
Sympathiques à ce point-là
J' n'en vois qu'un sur le globe terrestre
Le voilà, c'est le chef d'orchestre
Ma parole d'honneur
C'est un vrai charmeur
Il est rond comme un pot d' fleurs
Eh bien entre nous
Comme je l'aime beaucoup
Je lui prête souvent cent sous

Refrain
Il a la gueule sympathique
Toujours content, toujours joyeux, toujours comique !
Hier il a dîné chez mes parents
Il a pris trois couverts en argent
Il est tellement sympathique
Qu' j'y ai porté les verres, les plats, toute la boutique
Avec ce mot : Mon cher, s'il vous plaît
Acceptez l' service complet

Je n' suis pas vantard
Mais quand j' vais quéqu' part
J'attire tous les regards
Il n' m'a fallu qu'un seconde
Pour séduire une femme du monde
Elle a de beaux cheveux
Elle louche un peu
Elle zozotte encore bien mieux
Mais quelle distinction, quelle conversation !
Faut la voir dans les salons !
"Monsieur "
"Mademoiselle ?"
"Félicitations !"

Refrain
Elle a la gueule sympathique
Toujours contente, toujours joyeuse, toujours comique
Pour elle, mon cœur bat à se briser
Et je ne peux rien lui refuser
Elle est tellement sympathique
Aussi je vais lui faire un cadeau magnifique
Il lui manque une dent sur le devant
J' vais la lui mettre en rentrant

Un couplet d'actualité !

J' pourrais, c'est certain
Dédier ce refrain
Aux braves Monténégrins
Aux Bulgares, aux Grecs, aux Serbes
Car ils ont été superbes
Avec ces héros
Célébrons bien haut
Notre usine du Creusot
Car, chacun le sait
Une part du succès
Revient aux canons français

Refrain
Ils ont la gueule sympathique
Ah, quelle portée, quelle précision, c'est magnifique !
Von der Goltz, le major allemand
En est resté là comme deux ronds d' flanc
Ils ont la gueule sympathique
Ils lancent des pruneaux à des distances fantastiques
Et c' que les Allemands n'auront jamais
Ce sont nos canons français

variante des deux dernières lignes :

Et les Allemands vont être forcés d' poser leur chique
Car ils auront jamais nos artilleurs et nos canons français !