Albert Préjean

Une page sur Albert Préjean devrait commencer par une devinette :

Quel interprète qui, après avoir reçu la Croix de Guerre et la Légion d'Honneur pour ses exploits au cours de la Guerre 14-18, a exercé divers métiers avant de faire ses débuts au cinéma en cascadeurs (escrime) puis est devenu le premier acteur de René Clair, a créé le rôle de Mackie dans l'Opéra de Quat' Sous, a joué dans des dizaines de rôles de mécano, de bon garçon, de sympathique truand pour devenir Maigret, avant de se tourner vers le cirque ?

On pourrait en ajouter plus : qui a joué avec Antonin Artaud, Danielle Darrieux, Armand Bernard, Valentine Tessier, Gaston Modot, Florelle, Charles Dullin et Maurice Chevalier... tout en créant des classiques de la chanson française, s'intéressant au sport ... et a eu le temps de monter sur les planches et faire des tours de chant ?

Réponse : Albert Préjean, né en 1893, décédé en 1979.

Sa carrière cinématographique (immense - plus de 100 films) est abondamment décrite sur Internet.


De lui, de sa voix gouailleuse avec ce sourire en arrière-plan, on écoutera :

Un de ses plus grands succès (Columbia DF 2655 - enregistré en 1939)

"Dédé de Montmartre"

(R. Dumas et G. Montho)

Une petite chose peu connue mais au refrain engageant (Salabert 3153 - enregistré en 1932 )

"La déclaration d'amour par phono"

(V. Scotto et V. Telly)

Et puis naturellement, cette chose qu'il a rendue française (Ultraphone AP 114 - enregistré en 1930)

"La ballade de la vie agréable"

(K. Weill et B. Brecht)

(Voir également en la page dédiée à la chanson "Amusez-vous" créée par Henri Garat son interprétation de "La Crise est finie" de J. Lenoir, F. Waxman et M. Colpé).


Petits formats