La Fille du Bedouin

1927

Chanson créée par Georges Milton.

Paroles et musique de Raoul Moretti et d'André Barde.

De l'opérette Comte Obligado créée en 1927 aux Nouveautés. On pourra écouter et voir la version filmée de cette chanson, extraite du film Le Comte Obligado de Léon Mathot, en 1934. Auteurs & scénaristes : André Barde (d'après son opérette) et René Pujol.

Avec Georges Milton (Antoine), Germaine Aussey (Xavière de Miranda), Jean Aquistapace (Monsieur de Miranda), Pierre Etchepare (Monsieur d'Amandine), Edith Méra (Martine de Poligny), Paulette Dubost (Mitaine). L'histoire d'un garçon d'ascenseur, héritier d'une petite fortune, qui mène la grande vie et qui tente de séduire la femme de ses rêves.


Paroles

Y avait à Sidi Okba
Bien avant la guerre [M'a dit mon grand-père]
Un bédoin qu'était l'papa
D'un' joli' moukère
Mais un' caravan' campa
Qui venait du Caire
Sans manière
Par derrière
La p'tite décampa [La fill' décampa]

Refrain
La fille du bédouin
Suivait nuit et jour
Cette caravane
Elle mourait d'amour
Pour un jeun' bédouin
De la caravane
Et le petit ânier
Dans les bananiers
Chipait des bananes
Que la fill' du bédouin
Rangeait avec soin
Dans son petit couffin

Mais voilà c'qu'elle endura
Quand ell' fut en route
Ell' dut en sortant d'Biskra
Pour gagner sa croûte
Céder son petit cédrat
Et sa p'tit' moumoute
Coût' que coûte
Y'a pas d'doute
À ces scélérats

Refrain
La fille du bédouin
Suivait nuit et jour
Cette caravane
Ell' connut tour à tour
Tous les autr's bédouins
De la caravane
Et tous les chameliers
Et tous les âniers
En fir'nt leur sultane
La fille du bédouin
Avait trouvé l'joint
Pour garnir son couffin

Ell' a suivi soixante ans
Et par tout' l'Afrique
Du Maroc jusqu'au Soudan
Comme un' pauvr' bourrique
Et ell' usa tout's ses dents
À bouffer des briques
Sans réplique
À coups de trique
On la pouss' tout le temps

Refrain
La fille du bédouin
Suivait nuit et jour
Cette caravane
Ell' connut tour à tour
Les trois mill' bédouins
De la caravane
Douze cent chameliers
Dix-huit cent âniers
Placèr'nt des bananes     [Port`r'ent des bananes]
Dans le petit couffin       [Et sans trouver la fin
Qu'avait dans un coin      [La fin du couffin]
La fille du bédouin.        [D'la fill' du bédouin]

Coda (facultatif)

La fille du bédouin
Avait trouvé l'joint
Pour garnir son couffin

Couplet et refrain additionnels
(version filmée par Georges Milton ou chantée par Urban en 1927)

Ell' a suivi cent trente ans
Elle perdit sa rate
Elle marcha si longtemps
Qu'elle s'usa les pattes
Mais ell' continua pourtant
Elle devint cul-de-jatte
Et sans rate, et sans pattes
Ça c'est épatant

Refrain
La fille du bédouin
Suivait nuit et jour
Tout's les caravanes
Ell' connut tour à tour
Six cent mill' bédouins    [Cinq cent mill' bédouins]
Dans les caravanes
Cent mill' chameliers      
Cinq cent mill' âniers       [Quatre cent mill' âniers]
Placèr'nt des bananes      [Port`r'ent des bananes]
Dans le petit couffin       [Et sans trouver la fin
Qu'avait dans un coin      [La fin du couffin]
La fille du bédouin.        [D'la fill' du bédouin]