Comme de bien entendu

1939

Chanson composée par Jean Boyer pour les paroles et Georges Van Parys pour la musique.

Du film Circonstances atténuantes mettant en vedette Arletty, Michel Simon, Dorville et Andrex (pour voir un extrait vidéo de cette chanson dans une scène tirée du film précité voir à nos pages Arletty ou Dorville).

Voir également au numéro 44 de nos cinquante chansons.


Paroles

Voici, contée sur une valse musette,
L'histoire en quelques mots
Du beau roman d'une jeune midinette
Et d'un p'tit Parigot
Tous les refrains d'amour sont un peu bêtes,
Celui là l'est aussi
Mais si vous reprenez en chœur ma chansonnette,
Je vous dirai : Merci !

Elle était jeune et belle,
Comme de bien entendu !
Il eut le béguin pour elle
Comme de bien entendu !
Elle était demoiselle,
Comme de bien entendu !
Il se débrouilla pour qu'elle ne le soit plus!
Comme de bien entendu !

Ils se mirent en ménage
Comme de bien entendu !
Elle avait du courage
Comme de bien entendu !
Il était au chômage,
Comme de bien entendu !
Ça lui faisait déjà un gentil petit revenu...
Comme de bien entendu !

Voulant faire une folie,
Comme de bien entendu !
Il offrit à sa mie,
Comme de bien entendu !
Un billet de la loterie,
Comme de bien entendu !
Ça ne lui fit jamais que cent balles de perdues...
Comme de bien entendu !

Mais il se mit à boire
Comme de bien entendu !
Elle ne fit pas d'histoires,
Comme de bien entendu !
Mais pour ne pas être une poire,
Comme de bien entendu !
Elle se consola en le faisant cocu.
Comme de bien entendu !

Il la trouva mauvaise
Comme de bien entendu !
Mais elle ramenait du pèze,
Comme de bien entendu !
Au lieu de ramener sa fraise,
Comme de bien entendu !
Il se contenta de lui foutre son pied au cul,
Comme de bien entendu !

Et, depuis, l'on raconte
Comme de bien entendu !
Qu'il y trouve son compte,
Comme de bien entendu !
Et, quand chez lui, on monte,
Comme de bien entendu !
Il s'en va faire un petit tour au P.M.U.
Comme de bien entendu !

Arletty, Michel Simon...


... et Dorville dans Circonstances atténuantes.