Fred Adison et son orchestre



Léon Raiter



Comedians Harmonists

Avec les Pompiers

1934

Chanson écrite par Charlys et Couvé pour les paroles et Henry Himmel pour la musique. Scie fort populaire (on la chante encore dans ces soirées...) enregistrée au départ par Fred Adison et son orchestre, puis par Léon Raiter, Ray Ventura, Georges Milton et de nombreux autres.

Sa structure est assez curieuse : son refrain aurait pu, avec ses "pompon... pompon... pompiers" n'être qu'un rappel par rapport aux couplets qui auraient décrits les aventures de ces villageois qui ont eu l'idée de fonder "une compagnie de pompiers" mais non : sans lui, la chanson est tout à fait décousue.

Il en existe, comme nous venons de le mentionner, plusieurs enregistrements. La plupart, à l'instar de Fred Adison, faute d'espace sur un disque 78 T, ne font que citer le refrain ou, comme, Léon Raiter, l'ont tournée en sketch.

Nous en offrons trois versions (de 1934) : la plus connue, soit celle de Fred Adison :

 

suivie d'une version moins connue, celle, justement, de l'orchestre de Léon Raiter (que notre infatigable collaborateur Jean-Yves Patte, nous a fait parvenir) :

 

et une troisième qui a le mérite d'être une version complète, celle des Comedian Harmonists (et non Comédiens Harmonistes) :

 

Et pour ceux qui voudraient suivre voici les :

Paroles

Chez nous au village,
On est à la page
Car nous avons fondé
Une compagnie d'pompiers
Ils se présentèrent
Chez "Mossieu" le Maire
Qui fit un grand discours
Pour fêter ce beau jour

Refrain
Nous avons bien rigolé
La fanfare a défilé
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers
Au bistrot l'on a trinqué
Et la jeunesse a dansé
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers
Y avait l'instituteur
Le préfet, le facteur,
La femme au pharmacien
Qui dit du mal de ses voisins
Dans le pays tout entier
On a fait tous les cafés
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers.

Hier soir une Delage
Prit feu dans l'garage
Ne voyant pas la nuit
Leur pompe à incendie
Ils prirent sans méfiance
La pompe à essence
Pour arroser le feu
Ils firent la queue leu leu

Refrain
Nous avons bien rigolé
Tout le village à flambé
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers
Comme ils étaient affolés
On a fait un défilé
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers
Le capitaine avait
Requis tous les objets
Des plats, des vieux chapeaux
Pour faire la chaîne avec de l'eau
Enfin, ça s'est arrêté
Y avait plus rien à brûler
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers

Cette chaude alerte
Causa bien des pertes
Après les explosions
Ce fut l'inondation
Fallut à la nage
Traverser l'village
Oui, mais pour boire un coup
Y avait plus d'eau du tout

Refrain
Nous avons bien rigolé
On a failli se noyer
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers
Comme il restait un café
On y rentra pour sécher
Avec les pompom...
Avec les pompom...
Avec les pompiers
Nous n'avions plus beaucoup
Les yeux en face des trous
Et tout en nous tordant
Nous tordions aussi nos vêtements
En famille on est rentré
Mais tous les administrés
Avaient leur pompon
Avaient leur pompon
Avec les pompiers.