LA CHANSON FRANCAISE DE 1870 A 1945... EN ''PRESQUE'' 50 CHANSONS...




46  INSENSIBLEMENT


1941 - Paroles et musique de Paul Misraki.

Quand on s'appelle Paul Misraki, que l'on est né à Constantinople, on devient français en joignant l'orchestre de Ray Ventura où l'on compose "Tout va très bien Madame la Marquise" (numéro 37), "Venez donc chez moi", "Ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine"... - Parallèlement à cette production, on compose également des chansons qui, interprétées par des Jean Sablon, deviennent tout aussi françaises que "J'attendrai..." (numéro 41). - Avant son départ pour l'Amérique du Sud et avant son retour en 1945, parolier et compositeur de Ray Ventura, on laisse ainsi, derrière nous, une chanson interprétée par ce Jean Sablon, "Insensiblement".

Elle fera d'ailleurs partie de son répertoire jusqu'à la fin de sa carrière. - Enregistrée vraisemblablement en 1940, elle sera mise en vente après la drôle de guerre et sera reprise par tous les chanteurs de charme à partir de 1945. - Une vraie, mais vraie de vraie chanson typique française qui pourtant fait penser à Irving Berlin, Rogers and Hart...

Mais oublions tous ces détails car il s'agit d'une chanson tout à fait parfaite. - Une des grandes réussites, entres autres, de Renée Lebas ("Où es-tu mon amour ?") qui la reprit en 1945 et d'Yves Montand qui la reprit, lui, dans les années soixante.

Disque Pathé, repiquage EMI 855998 - 1953