Cafés-Concerts et Music-Halls

Attention : cette page et ses annexes seront amendées au fur et à mesure que ce site fera référence, notamment dans ses fiches biographiques, aux Cafés-Concerts et Music-halls. Nous ne pouvons que trop vous recommander de la consulter régulièrement.

Dans la liste qui suit, en orange, les établissements qui ont gardé leur nom et (ou à peu près) leur vocation première.
En gris, les établissements dits "secondaires".

Note : en bas de page, on trouvera des liens vers d'autres photographies d'établissements, de programmes, d'affiches et vers une liste (non exhaustive) des établissements de province.


Un clic agrandit ou élargit la plupart des photos qui suivent.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W XYZ
(Cliquer sur l'index pour changer de page)

G


  • Gaîté (Théâtre de la) - 15, Boulevard du Temple, 3e puis Rue Papin, 3e

    En 1759, Théâtre des Grands-Danseurs du Roi, devenu Théâtre de la Gaîté en 1792, il est détruit, en 1835, par un incendie. Reconstruit immédiatement, il est démoli, en 1861, lors du percement du Boulevard Voltaire, 11e et nouvellement édifié Rue Papin, 3e, sous le nom de Théâtre de la Gaîté Lyrique. En 1872, sous la direction de Jacques Offenbach, il est très prisé du public. C'est un temple de l'opérette jusqu'en 1963. Fermé en 1989, suite à un dépôt de bilan, il est détruit en partie, de 1989 à 1991 et transformé en parc d'attractions. Il doit devenir le centre des arts numériques et musiques actuelles.

    Voir une gravure du Théâtre de la Gaîté, Faubourg du Temple.

    D'autres informations sur l'Annuaire des artistes (1893).

    Pour plus de renseignements sur la période 1903 - 1914 - Voir ici.

Note : De nombreux théâtres situés sur le Boulevard du Crime (nom donné au Boulevard du Temple) ont été démolis, après 1861, lors de l'agrandissement de la Place de la République. Théâtre des Grands-Danseurs du Roi (devenu Théâtre de la Gaîté - voir ci-dessous) - Théâtre de l'Ambigu-Comique (devenu Folies Dramatiques - voir ci-dessous) - Théâtres des Associés - Théâtre des Variétés Amusantes - Théâtre des Délassements Comiques - Théâtre Lyrique (Théâtre Historique). Seul le Théâtre Dejazet a subsisté.

  • Gaîté-Montparnasse - 24 et 26, Rue de la Gaîté et 67, Avenue du Maine, 14e

    Concert de la Gaîté-Montparnasse dit aussi Concert de la Gaîté.
    Inaugurée, en 1868, cette salle, devenue Gaîté-Studio d'Art Comique (Georgius s'y produit, en septembre 1933, dans Montparnasse à travers les âges) [*] ferme presque ses portes, en 1934, mais survit jusqu'en 1945, où elle est transformée en théâtre avant de revenir à la chanson en 1978.

    Aujourd'hui : salle de spectacles (Retour au plan de Paris)

[*] Merci M. Bertrand Chaumelle pour ces précisions. (03/09/2010)

 
  • Gaîté Parisienne - 5, Rue de la Chapelle, 18e

    Ancien Concert de la Chapelle

    De 1896 à 1912
 
 
  • Gaîté Parisienne 2 - 34, Boulevard Ornano, 18e

    De 1896 à 1912
 
  • Gaîté-Rochechouart - 15, Boulevard Rochechouart, 9e

    Hangar aménagé en salle de spectacle en 1865. A partir de 1882, sous la direction de Richard et Varlet, devient un des plus réputés cafés-concerts de son époque. On y voit notamment Fréhel et Mistinguett.
    Voir également ici.

    Aujourd'hui : commerce (Retour au plan de Paris)
 
  • Gaîté Saint-Antoine - 41, Rue du Faubourg Saint-Antoine, 11e

    De 1908 à 1923
 
   
 
  • Galerie Casino Vivienne - 49, Rue Vivienne, 2e
 
  • Gaumont-Palace - 1, Rue Caulaincourt (angle Boulevard de Clichy), 18e

    A l'origine, L'Hippodrome (Hippo-Palace), lieu de spectacles, construit en 1890, avec l'hippodrome de Montmartre pour l'Exposition universelle de 1900. En 1907, commencent les "démonstrations cinématographiques". Fort de ses 6 000 places, on le dit "plus grand cinéma du monde". Léon Gaumont devient son propriétaire en 1911. C'est alors le Gaumont-Palace, rénové en 1931. Jusqu'en 1933, un orchestre joue avant les projections. L'un des derniers orchestres à se produire est celui de Fred Melé, un orgue électrique prend la suite. L'établissement ferme et est détruit en 1973.

    Aujourd'hui : commerce, hôtel et bureaux.
 
  • Géant (Concert du) - 47, Boulevard du Temple, 3e

    À l'origine Concert des Arts - Ouvert en 1851, détruit par un incendie en 1865.

    Aujourd'hui : Place de la République ( Retour au plan de Paris)

Note : De nombreux théâtres situés sur le Boulevard du Crime (nom donné au Boulevard du Temple) ont été démolis, après 1861, lors de l'agrandissement de la Place de la République. Théâtre des Grands-Danseurs du Roi (devenu Théâtre de la Gaîté - voir ci-dessous) - Théâtre de l'Ambigu-Comique (devenu Folies Dramatiques - voir ci-dessous) - Théâtres des Associés - Théâtre des Variétés Amusantes - Théâtre des Délassements Comiques - Théâtre Lyrique (Théâtre Historique). Seul le Théâtre Dejazet a subsisté.

 
 

Grand Concert de la Poste - Voir Poste

 
 

Grand Concert Parisien - Voir Concert Mayol

 


 

Retour à la page d'introduction   ou   Photographies...   Affiches...   Programmes...   Établissements en province...