Cafés-Concerts et Music-Halls


ÉTABLISSEMENTS DE PROVINCE

En marge de la liste des établissements parisiens, nous vous proposons, ici, celle des "maisons" de province. Du moins celles que nous avons pu retracer. Là aussi, avec photos et informations, lorsque nous en avons. Bien sûr, si vous en avez à nous proposer, nous les accueillerons avec grand plaisir... Les villes sont classées par odre alphabétique.

A B C D G H L M N O P Q R S T V Y
(Cliquer sur l'index pour changer de page)

Remerciements à Claire Simon-Boidot et à Thomas Louis Jacques Schmitt pour leur précieuse collaboration.


B


 

Bar-le-Duc

55 - Meuse

  • Café des Oiseaux - Rue de la Neuveville (Aujourd'hui 57, Rue Jean-Jacques Rousseau)

    Une salle de spectacle ouverte en 1786 ou 87.Devient célebre lorsqu'on y annexe le café des oiseaux que créé, en 1838, le naturaliste Louis Poirson qui dispose autour de la salle des vitrines remplies d'animaux naturalisés et entreprend de gros travaux en 1850.
    Acquis par la Ville en 1889, devient le Théâtre Municipal. Repassé au privé après 1914. La collection de plus de 50 000 pièces de Louis Poirson a été dispersée après la Deuxième Grande Guerre.
    Aujourd'hui : Commerce et logements (voir ici)
 

Barèges

65 - Hautes Pyrénées

  • Concert-Casino
 

Belfort

68 - Haut-Rhin (jusqu'en 1871 puis Territoire de Belfort en 1922)

  • Grande Taverne, La (Brasserie, Café, Restaurant, Cinéma, Concert, Attractions) - 35 Faubourg de France

    Immense bâtisse datant de la Belle Epoque. Maurice Chevalier s'y produit (notamment pendant son service militaire au 35ème Régiment d'infanterie local). Projection cinématographique dès 1908, cinéma Rex en 1952, devient une galerie de boutiques en 1986.
 

Besançon

25 - Doubs

 
  • Concert du Jardin
  • Kursaal - 1 Place du Théâtre

    Ouvert en 1893 avec une grande salle pouvant recevoir un cirque, sous le nom de Kursaal-Cirque. Lourdes charges financières, difficultés de remboursement d'emprunts conduisent à la saisie du Kursaal et ses batiments annexes. En 1895, le tout est racheté par la Ville. , cette dernière ferme en 1970 l'établissement devenu vétuste. En 1979, le Kursaal fait l'objet d'une rénovation suivie d'une inauguration en 1982.


    Aujourd'hui : Kursaal-Théâtre
 

Béziers

34 - Hérault

 
  • Alcazar 12, Rue Victor Hugo

    Voir ci-dessous à Variétés
  • Théâtre des Variétés 12, Rue Victor Hugo

    Théâtre dévolu à l'opérette agrémenté de salles de restaurant, jardin et salle de jeu construit en 1904 sur les restes de feu l'Alcazar. Confronté à des problèmes financiers, passe au music-hall. Oscille entre théâtre et cinéma dans les années 30 pour rester cinéma après la Deuxième Grande Guerre et fermer en 1982.Racheté et loué comme établissement de nuit, il subit qelques ravages. Désaffecté et en vente, il n'a toujours pas trouvé acquéreur.
 

Bordeaux

33 - Gironde

  • Alcazar - Place du Pont - aujourd'hui 13, Place Stalingrad

    Inauguré en 1861, cet établissement connut les débuts d'artistes qui devinrent célèbres à Paris et en province. A partir de 1872, on y entendit Thérésa chanter "La femme à barbe", Amiati y faire sensation, en 1880 avec seschansons patriotiques... Paulus y fit ses débuts. On y vit Paul Legrand, Plessis...

    Il devint un cinéma, l'Eden, puis un garage, une discothèque Le Rétro fermée aujourd'hui...
  • Alhambra - Cité du Cirque (aujourd'hui 24, Rue d'Alzon)

    Café-concert, avec jardin d'été, inauguré en 1878. De 1892 à 1902, loué par les assomptionnistes. Transformé en salle, à proprement parlé, en 1910, on y donnera Chantecler de Edmond Rostand. Il comprenait alors l'Alhambra-Théâtre (opérettes, comédies, concerts symphoniques), l'Alhambra-Casino d'été (music-hall, revues) et l'Alhambra-Bowling-Skating-Sports d'hiver, Sports d'été [sic]). Le skating-ring eut un grand succès de 1903 à 1914. Racheté par la Ville en 1970, il y a été donné des revues famueses. L'annexe dit Casino ou Jardin des Ambassadeurs (800 places) fut détruite en 1978, puis fermeture définitive de l'Alhambra en 1982 et destruction pour laisser la place à une résidence.
  • Apollo - angle Rue Judaïque et Rue de Castelnau d'Auros

    Vers 1835, d'abord un cirque permanent (Cirque Olympique ou Cirque français) puis Théâtre du Cirque, dans les jardins de l'ancien hôtel particulier du baron Pierre de Castelnau d'Auros, il fût reconstruit en 1867, par Émile Louit, l'un des héritiers des industries alimentaires Louit, fondateur du journal Le Journal de Bordeaux (1861 et propriétaire des Folies bordelaises un grand magasin situé à l'emplacement actuel des Nouvelles Galeries et baptisé Théâtre Louit - Y chanta, entre autres, Hortense Schneider. Ses 2 800 places ne convenaient pas à la comédie. Alors, on y joua de l'opéra, en 1869. En 1871, il devient le refuge de la troupe du Grand-Théâtre. Ce dernier étant occupé par l'Assemblée nationale. En 1879, il prit le nom de Folies Bergère. En 1883, Bouffes-Bordelais (qui renaîtra un peu plus loin dans la même rue - voir ci dessous). Détruit en 1888, par un incendie il sera reconstruit pour rouvrir en 1890 sous le nom de Théâtre des Arts.

    En 1907, il sera transformé en music-hall et baptisé l'Apollo-Théâtre. Revues à succès et passage, entre autres, de Dranem, Esther Lekain, Mayol, Dalbret, Frégoli, Polin, Vilbert, Mistinguett... Changement de propriétaire en 1927. Opérettes, comédies et du music-hall avec Joséphine Baker, Andrée Turcy, Georges Milton... En 1932, il deviendra un cinéma. La salle du Cinéma Apollo sera reconstruite en 1952, puis à nouveau démolie en 1972 pour faire place au complexe cinématographique Ariel.

Photo : intérieur de la salle de l'Apollo-Théâtre en 1907

  • Casino des Lilas - angle du Boulevard de Caudéran et du Chemin de Fresquet (aujourd'hui Boulevard Wilson et Rue Jules Ferry)

    Concert d'été ouvert à la belle saison. Anna Held s'y produit en 1894, Mayol en 1897 et 1901, Paulus en 1901, Esther Lekain en 1907. Ouvrard et Madame y firent leurs adieux au théâtre en 1907...
 
  • Concert des Expositions
  • Folies-Bordelaises, Les - 56, Rue Sainte-Catherine

    La salle fut construite, en 1872, à la faveur de la démolition d'une partie du Bazar bordelais datant de 1835. Les Folies-Bordelaises seront fermées définitivement en 1893, pour être remplacées par Les Nouvelles Galeries.
    Grandes vedettes... Amiati, Thérésa, Paulus, Ouvrard... Yvette Guilbert y sera ovationnée en 1891 après avoir interprété "Je suis grise"...
  • Olympia-Gaumont - 9, Cours Georges Clémenceau

    Cinéma music-hall (1 548 places) ouvert en 1919 sous le nom de Cinéma Palace Olympia. Racheté par Louis Gaumont, en 1922, il devint un complexe cinématographique, Le Gaumont qui fermera définitivement en 2002. Dans les années '20 - '30, on y vit notamment Loïe Fuller, Georgel, Lys Gauty...

Photo : la salle en 1926

  • Rotonde
  • Scala - 16, Rue Voltaire

    Construit à la place d'une maison commerçante entre 1862 et 1869, le café-concert Le Delta accueillit Paulus, Ouvrard qui lançait son fameux "L'invalide à la tête de bois", Amiati, Plessis, Kam-Hill... En 1877, le lieu deviendra un atelier d'imprimeurs jusqu'en 1906, pour revenir au music-hall sous le nom de Scala. Racheté par l'archevêché en 1936 puis devenu le cinéma Mondial, il fermera définitivement en 1975.
 
  • Théâtre-Louit

    Voir à Apollo.

Photo : les boulevards extérieurs (Caudéran)

Bourg-en-Bresse

01 - Ain

  • Eden-Cinéma-Théâtre - 43 Avenue Alsace-Lorraine


    A vocation de conférences, spectacles et concerts, sa construction débute en 1914, mais pour cause de Première Grande Guerre, il ouvrira ses portes et ses 1 080 places en 1916, le 2 décembre, pour une séance au profit du "Bureau de Bienfaisance". En 1931 arrivent les films sonores et parlants. Changement de propriétaire en 1958 et rénovation. En 1961, accueille aussi le music-hall. Malgré une nouvelle rénovation en 1973, le plafond s'écroule en novembre?de la même année et l'Eden est fermé pendant vingt-huit?mois. Il ne rouvre qu'en mars?1976. En 1981, il devient un multiplexe de 4?salles de 480, 187, 137 et 92?places. Fin d'activité et fermeture en octobre 2008. Démolition entre 2011 et 2013.


    Aujourd'hui : Immeuble d'habitations, supermarché et voierie.

Bourg-Saint-Andéol

07 - Ardèche

  • Alcazar
 

Bourges

18 - Cher

 
  • Brasserie-Casino de Bourges
  • Eden-Concert - 21 Avenue de la Gare



    Demay y parut le 29 mai 1897.
 

Brest

29 - Finistère

 
  • Alcazar
 
  • Café-Concert Daumas
 
  • Café-Concert Souvestre